Route du Rock 2017. Le bilan, jour 1.

Voilà, une semaine après le festival, les idées sont plus claires et le bilan peut se faire à tête reposée.

Encore une grande année, pour sûr. Musicalement d’abord. Car si, sur le papier, tout laissait penser que ce serait un grand cru, ce fut amplement vérifié dans les travées du Fort. Mais aussi pour les à-côtés avec, une fois n’est pas coutume, le beau temps au rendez-vous. Les divers tournois de sport organisés sur la plage (S.A.N.D) ont aussi ravi l’équipe de Château d’Air. Bref, que du bon, qu’on vous fait partager maintenant. Personne n’ayant pu être présent le jeudi soir, c’est pour nous le vendredi qui fut le jour 1.

Froth:

Froth2
Froth

On attaque tranquillement les 3 jours avec Froth, venus tout droit de Los Angeles. Plus énervé que sur disque le concert est vraiment agréable, avec le soleil en prime, qui accompagnera les festivaliers tout le weekend.

Foxygen:

Foxygen
Foxygen

Très bon concert aussi, qui aurait mérité de passer un poil plus tard, le jeu de scène étant à mon avis plus adapté à la nuit.

PJ Harvey:

DSCF2510
PJ Harvey

Pas grand chose à redire sur la prestation tellement elle était carrée et maitrisée de bout en bout. De la longue ribambelle de musiciens (9!) qui entrent sur scène, jusqu’à la dernière note, les fans et les novices en ont eu pour leurs yeux et leurs oreilles. A cela j’ajouterais que j’ai trouvé le choix playlist proche de la perfection.

Car Seat Headrest:

DSCF2513
Car Seat Headrest

Un tout petit peu en deçà de mes attentes. Je trouve que le groupe a eu du mal à lâcher les chevaux. La présence scénique de Will Toledo m’a paru un peu limite. Bon concert mais clairement trop court (surtout que c’est sur la fin que ça devenait bon).

Idles:

DSCF2533
Idles

LA claque. Les gars réussissent à la fois à produire de la mélodie, à être hyper présents sur scène et à ne pas tomber dans la surenchère ou la caricature.  Clairement ma découverte et un des meilleurs concerts du festival.

Thee Oh Sees:

Ou bien Oh Sees comme on doit les appeler maintenant. J’étais resté sur ma faim (et mon avis) en 2014: trop brouillon, pas de mélodie, ils en font trop sur scène… Je suis donc arrivé les mains dans les poches, en prévision de ma pause repas. Et là, ce fut tout le contraire. Déjà un visuel terrible avec ces 2 batteries. Un John Dwyer qui se donne, mais sans en faire trop. Et un son du tonnerre, qui a mis tout le monde d’accord (moi inclus). Je révise ma copie, au moins pour ce qui est de leurs lives!

Helena Hauff:

DSCF2536
Helena Hauff

L’électro pure n’étant pas ma tasse de thé, j’ai décalé mon repas d’un concert. Mais pour avoir suivi de loin, les aficionados ont du apprécier.

DJ Shadow:

Là je maitrisais déjà un peu plus le sujet. Première vrai déception du weekend. Un son trop hip-hop, pas assez orienté « rock ». Et comme je deviens un vieux con, j’attendais des morceaux d’Endtroducing, qui n’ont pointé le bout de leur nez qu’à la toute fin.

Rendez-vous demain pour la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s