Jouk Mistrow, garage austral.

On se retrouve une nouvelle fois en Australie (qui devient notre réservoir on dirait), du côté de Brisbane qui plus est, là où nous avions quitté The Creases. Aujourd’hui, rencontre avec Jouk Mistrow.

28276578_1936987506343904_8229290959390570968_n-min

Le groupe se qualifie lui même de « 100% paranoid existentialist alternative garage ». Bon… pas évident de se faire une idée avec ça. Disons que le côté « alternative garage » est assez évident, le côté « paranoid existentialist » est plus sujet à interprétation. Pour faire concret, on va dire qu’on navigue du côté d’un Foals gonflé aux hormones. Avec cette même approche des longues plages de musique tantôt planantes, tantôt excitées.

28279021_1936974269678561_3344168361431854775_n-min

Pour le moment, 5 EPs sont déjà sortis (de 2014 à 2017). Tous écoutables et en commande sur Bandcamp. Voici les liens:

Pour vous donner une idée de ce que cela vaut sur scène (un savant mélange de barbes, de chemise hawaïennes et de shorts moulants), c’est juste en dessous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s